Issakou Tianabou : success-story d’un Expert-comptable aguerri

Il y a quelques années de cela, il ignorait tout de la comptabilité. Il n’en avait jamais entendu parler dans sa province. Mais aujourd’hui, à force de travail, Issakou Tianabou fait partie des 75 experts-comptables inscrits à l’ordre des experts-comptables du Burkina Faso.

Diplômé en Expertise-comptable, les objectifs de Issakou Tianabou sont clairs : contribuer à « développer l’économie du Burkina Faso ». Son arme pour y parvenir, CEFISCO International, son Cabinet d’expertise comptable qui a vu le jour quelques mois auparavant. C’est un homme serein et visionnaire, qui nous reçoit au sein dudit cabinet. « En suivant ce cursus mon objectif était de pouvoir exercer ce métier. Et exercer ce métier implique qu’on crée du travail. C’est ce que j’ai fait avec mon cabinet » explique-t-il. Issakou Tianabou a néanmoins été contraint de marquer une pause eu égard de l’apparition de la covid-19 quelques jours seulement après l’ouverture de la structure.

Les clés de son succès

Coup de chance ? Peut-être ! mais pas que. L’amour du métier, la fougue de la jeunesse, la passion, Tianabou dispose des qualités nécessaires pour surmonter les obstacles et réussir dans le domaine de l’expertise-comptable. Mais pour lui, la rigueur et surtout l’organisation constitue l’élément essentiel en la matière. Le jeune expert-comptable semble aussi bien se laisser guider par de telles valeurs dans sa vie personnelle.

Lire aussi :BEPC, « le sésame » pour devenir comptable

Marié, père d’un enfant, l’homme s’efforce de mener une vie rangée auprès des siens. « Tu ne peux pas être expert-comptable et faire tout ce que tu veux. L’honneur de la profession est en jeu (…) Il y a des pratiques qu’il faut éviter parce que tu es une référence et il faut se comporter comme tel ». Et de poursuivre : « il faut être responsable et se comporter de manière responsable, être indépendant ». C’est du moins ces sentiments qui se dégagent de sa personne à première vue. Aussi se rend-on rapidement compte à l’évocation de son parcours, qu’il est également guidé par la volonté de réussir ce qu’il entreprend et il s’en donne les moyens.

Ses débuts en comptabilité

Issakou Tianabou a effectué son cursus scolaire dans la province du Nahouri où il n’y avait à l’époque que les  séries A et D, il ignorait tout de la comptabilité. Il la découvre et l’apprécie lorsqu’il opte à l’Université de Ouagadougou pour des études en sciences économiques et de gestion. « Après la deuxième année, l’université a lancé un concours pour recruter 25 personnes qui feront la gestion pure. Vu que je me sentais à l’aise en comptabilité, j’y suis allé j’ai passé le concours et j’ai été admis ». Une fois la licence et la maitrise en poche, Issakou Tianabou se lance un autre défi : l’expertise comptable. Diplomé en comptabilité, il remplissait les conditions pour postuler audit concours. Mais il n’y fit rien. « Je me suis dit que mon niveau ne me permettait pas d’aller faire directement l’expertise comptable ». C’est ainsi qu’il effectue au préalable deux masters, dont un en sciences de gestion à l’université Cheick Anta Diop de Dakar avant de se présenter à l’examen d’expert-comptable organisé au niveau (Union économique et monétaire ouest africaine) UEMOA et de suivre après admission un stage de trois ans.

Aujourd’hui « L’enfant de Pô » dispense son savoir dans plusieurs universités, Instituts et écoles supérieurs à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Koudougou.

Roseline SOMA

 

5 Commentaires

  1. Bravo mon Cher TIANABOU. Il est très dynamique avec un sens profond d’apprendre encore plus. Bon vent et Que le Bon Dieu soit au devant de tout.

  2. BAC D?
    Cela me donne assez de courage puisque l’expertise comptable est dans mes rêves !
    Félicitations et que Dieu vous accompagner pour la suite!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici