Courtes ou longues études : Les étudiants sont partagés

Pour une réussite professionnelle assurée, la nature des études à mener est une question de choix. Sur cette question, certains étudiants ont des avis divergents et d’autres sont toujours indécis. Si certains pensent que faire de longues études favorise sur le marché de l’emploi, d’autres par contre estiment que les réalités ne le permettent pas et qu’il est donc préférable de faire de courtes études et se frayer un chemin.

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Inoussa-OUED-1-1022x1024.jpg.

Inoussa OUEDRAOGO, étudiant en Master 2

Les longues études sont pour moi la meilleure option car elles permettent de se surpasser, de se bâtir (en termes de connaissances bien évidemment) et surtout de se démarquer des autres personnes. Même au-delà de l’auto construction, la personne qui a fait de longues études, devient une personne de ressources. Elle est étiquetée, non pas au sens péjoratif, mais au sens le plus noble. C’est le cas de plusieurs docteurs. nous n’allons pas nous laisser intimider par ceux qui ont l’amour du gain facile quand ils estiment que les longues études ne servent plus à rien. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est adama-nikiema-1-768x1024.jpg.

Adama NIKIEMA, étudiant en 2e année de diplomatie et relations internationales

Les courtes études me sont favorables parce qu’elles permettent, en plus d’avoir un minimum de connaissance accompagné d’ expériences édifiantes, d’embrasser facilement le domaine de nos rêves, et cela est visible dans l’autodidacte. C’est très compliqué en ce moment de faire de longues études, c’est vrai que cela permet d’être un expert, car cela dépend de la disponibilité et la possibilité des parents à accompagner l’étudiant. Pour faire de longues études, il faut avoir une bonne assise financière. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est imelda-bationo-1-768x1024.jpg.

Imelda BATIONO, étudiante en 2e année de communication.

Je préfère les courtes études, mais tout en suivant des formations pratiques (sur le terrain) qui pourront t’aider à avoir un boulot. De nos jours, les longues études coûtent chères et occupent le temps et parfois avoir du travail à la fin nécessite un parcours de grand combattant. Malheureusement, il y a des personnes qui abandonnent leur rêve par faute de moyens. Si pour ton boulot de rêve il te faut faire de longues études, comme c’est le cas en diplomatie, tu n’as pas le choix. Mais, il y a certains domaines qui ne nécessitent pas de très grands diplômes, c’est plutôt l’expérience qui est recherchée. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Herve-Sampebgo-1.jpg.

Hervé SAMPEBGO, étudiant en 1ère année des lettres modernes.

Au 21e siècle, ceux qui font les courtes études bénéficient mieux. Mais c’est une question relative. C’est très bon de faire de longues études, car on ne peut presque pas regretter à la fin. Mais de nos jours, faire de longues études est-il permis à tout le monde ? Je ne pense pas. L’université de Ouagadougou illustre tout. L’université n’a pas assez de places pour les  »pauvres ». Le chevauchement des années académiques vient mettre tout en désordre. Ceux qui essaient d’aller loin en étude regrettent souvent à la fin du cycle, c’est dommage et ça n’encourage pas. Faire de longues études c’est  bien et ce n’est permis qu’à ceux qui sont surdoués (qui auront des bourses au niveau national ou à l’extérieur) ou à ceux qui sont riches. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Mira-Arielle-kabore-1-768x1024.jpg.

Mira Arielle KABORE, étudiante au Canada.

Je préfère les longues études parce que cela suppose que vous avez tous les enseignements et bagages nécessaires pour une bonne carrière professionnelle dans votre domaine d’étude. C’est vrai que ce n’est pas parce qu’une personne a fait de courtes études qu’elle n’est pas capable de faire pareil que celui qui a fait de longues études, mais on met toutes les chances de notre côté. S’il y a un choix à faire, celui qui a fait de longues études aura plus de chance d’être pris grâce à ses nombreuses années d’études et à son expérience vu qu’il a passé tant d’années à étudier.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Song-naaba-abdoul-kadre.jpg.

Song Naba Abdoul KADRE, étudiant en 3e année d’Anglais et entrepreneur

Faire de courtes ou de longues études dépend de l’objectif que l’on a et aussi des moyens financiers. Selon moi, faire de grandes études dans nos universités  ne sert quasiment pas à grand-chose, car l’on risque de se retrouver à un niveau ou tu ne peux ni avancer ni reculer. Et pire encore, l’on peut finir le cycle de licence et peiner à trouver du travail ou peiner à entreprendre avec les connaissances acquises. Moi je me dis, pourquoi ne pas faire des études bénéfiques. Par exemple, de la classe du CP1 à la classe de Tle , l’on peut suivre une seule formation, comme la mécanique où à la fin, l’on pourra continuer d’acquérir des connaissances sur comment fabriquer une voiture ou un moteur made in Burkina, tout en travaillant dans un garage pour avoir de quoi se prendre soin. Faire de grandes études au Burkina ne sert à rien, surtout dans l’enseignement  général, car cela mène au chômage. 

 

Propos recueillis par Elvis KABORE

2 Commentaires

  1. Les avis des uns et des autres sont pertinents. Pour ma part tout dépend du projet professionnel que l’on veut construire. Bien-sûr les moyens financiers sont à prendre en compte mais tout dépend de la détermination de chacun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici