Mannequinat : Inès PARE, une pépite

Elle a embrassé le mannequinat par amour. Les podiums au Burkina Faso où à l’international n’ont plus de secret pour Inès PARE, mannequin professionnelle. A vingt et un ans, elle concilie tant bien que mal études et mannequinat. L’air épanoui, heureuse, elle tient à cœur l’objet de sa passion, en un mot, elle adore être mannequin et fière de l’être.

La démarche bien assurée, le pas calculé et fait avec grand soin car cela compte et est décisif pour se faire une place. Ainsi la mannequin 1,77m a sa petite idée pour y parvenir : « Avec un bon podium et une bonne musique, ça inspire à marcher », nous confie cette jeune fille à la voie sublime. Passionnée et persévérante, Inès Pare a séduit et convaincu l’agence Black Elégance ; l’agence avec laquelle elle collabore depuis 2017, avec pour objectif de porter haut le flambeau du mannequinat.

Des défilés au primaire au podium ou en écran

De teint noir ébène, sourire aux lèvres, l’histoire d’Inès et des défilés remonte à l’école primaire. Celle qui a pris Nesy Soroya comme surnom était toujours présente lors des ballets organisés à cette époque. C’est à l’âge de 18 ans, lorsqu’elle pose comme mannequin lors d’un défilé privé à l’occasion de la fête de la Saint Valentin, qu’Inès laisse découvrir ses capacités.

 

Mannequin podium, la spécialité de Inès Pare

Les sourcils bien taillés, le cou orné de jolies parures, Nesy est une fin connaisseuse des podiums. Le top-modèle sait faire la démarche avec classe, tendresse et la rime avec la musique. Inès a laissé ses marques à la Semaine de l’entreprenariat social à Ouagadougou, à Ouaga Fashion Week, et à Folie de mode. Elle a posé également au Bénin, au Niger et au Togo.

Elle manie la langue de Molière avec aisance, et ses gestes ajoutent de l’art à son art de mannequin. Elle y tient, et ses ambitions sont à la hauteur de sa persévérance.

Nesy déteste les courtes échelles

Titulaire d’un bac D, NESY est inscrit en 3e année d’économie agricole et de l’environnement. La jeune fille arrive à concilier ces activités académiques et professionnelles, « Je vais y arriver sans passer par la courte échelle », tel est le credo de Inès. Cet engagement à se battre à un prix, et son titre de deuxième mannequin féminin Kofa convainc plus d’un. Ce caractère, elle le doit à sa mère. Défaut ou qualité Nesy fait confiance facilement en dépit des coups suivis.

Elégante, le contact facile, ouverte et d’une incroyable franchise, il est impératif pour elle d’ouvrir des portes, car désireuse au soir de sa carrière, être non seulement promotrice de mannequin mais aussi détentrice d’une boutique consacrée au style.

Camille BAKI

Laisser un commentaire