dimanche, juin 26, 2022
Quand j’étais petit il y avait trois métiers que je voulais faire, à savoir soit être prêtre, enseignant ou agriculteur. Finalement je suis tombé dans un des métiers que j’aime, celui de l’enseignement.
Entre passion et travail, Gustave SORGHO, a su se frayer un chemin dans le monde de la cinématographie au Burkina Faso et en Afrique. Du métier d’instituteur à celui d’acteur et de comédien, en passant par l’agent de banque, il s'est toujours illustré par le travail. Son humilité, son abnégation et sa volonté de toujours apprendre lui ont permises d'être l’une des plus grandes figures emblématiques du cinéma burkinabè.
A 26 ans, le jeune homme a quatre années d’expériences dans le domaine de la comptabilité. Il consacre énergie et forces à ce métier dont il dit être amoureux. « J’ai toujours aimé la comptabilité, raison pour laquelle après l’obtention du BEPC, je me suis orienté en 2nde AB3 avant d’obtenir le baccalauréat G2 ».
Les ambitions de Didier Zongo de faire la promotion du mannequinat au Burkina Faso sont atteint. Il a contribué à former plus d’une centaine de personnes. L’homme est aussi engagé dans la défense des intérêts du monde culturel. Il est membre de l’Association des agences des mannequins promoteurs de mode au Burkina Faso (2AMP-BF). A côté de cela, Didier Zongo fait aussi partie de la FECAPA une fédération des filières de l’art plastique et l’art appliqué. Son engagement lui a valu le titre d’honorifique de Chevalier de l’ordre du mérite avec agrafe art.
A l’état civil Hippolyte Guiguemdé, Hygui Lion est un jeune burkinabè empreint de courage et de combativité, car la vie n’a pas été facile pour lui. De déchargeur de camion, Higui Lion est aujourd’hui un expert informaticien aux Etats-Unis. C’est un exemple de détermination et de persévérance.
Dans le monde de l'entrepreneuriat burkinabè, des jeunes arrivent à se faire une place malgré les difficultés. Parmi eux,  Wilfried Martial BADO. Au départ, son rêve c'est d'être un pilote militaire, mais par la suite il s'est orienté en économie. Aujourd'hui, il est le responsable d'une entreprise dénommée K-RISME, qui est spécialisée dans la confection des gadgets de papeterie en pagnes traditionnels.
1,318FansLike
1FollowersFollow
7FollowersFollow

Style Hunter

- Advertisement -
- Advertisement -

RECOMMENDED VIDEOS

POPULAR

MOST COMMENTED

Suspension d’inscription à l’Université : Les démarches à suivre pour son...

0
Suspendre ses études ! Cette expression peut paraitre étrange, surtout pour des personnes extérieures au système universitaire. Pourtant, au Burkina Faso, les étudiants ont la possibilité en cours d’année, de surseoir à leur inscription dans l’une des filières proposées par les universités du pays. Cette suspension résulte d’une démarche.

HOT NEWS